Language:  français

Dufau sort de sa Coquilla

  • 09-05-2013

  • 00:08:04

  • Toros

  •  Connectez vous pour ajouter à vos favoris

Saint-Sever, mercredi, 2/3 d'arène. Six toros de Sanchez Fabrés José Calvo en bleu pâle et or: silence et tour de piste Luis Bolivar en rouge et noir: salut et silence Thomas Dufau en bleu ciel et or: une oreille et deux oreilles et sortie en triomphe. Prix au meilleur picador à Luis Miguel Leiro pour sa prestation au second toro. Salut du banderillero Raul Adrador au second toro. Paseo retardé en raison de la pluie. KO mais debout et non pas KO debout, c'est ainsi que Thomas Dufau, salement secoué par l'ultime toro de l'après-midi, conclut cette après-midi qui scelle la fin de l'élevage mené par Sanchez Fabrés. Il l'abattit ce dernier Coquilla d'une entière fulminante, l'animal roulant à ses pieds. On ne pouvait espérer meilleur épilogue et ce moment donna toute sa dimension à cette après-midi si particulière. On lui doit... Il s'agissait donc de la dernière sortie des Coquillas de Sanchez Fabrés et il y avait une certaine émotion dans l'enceinte du Cap de Gascogne. Bien présenté, haut et charpenté, mais diversement armé, le lot n'aura pas bouleversé les foules. Au cheval il eut un comportement médiocre. Le second néanmoins partit de loin à trois reprises donnant une certaine allure au tercio. Par la suite il y eut de tout, trois sans race ni classe, trois autres -second, quatrième et sixième-, plus intéressants parce que plus mobiles sans pour autant humilier et sortant le plus souvent par le haut, avec du danger. Ils furent applaudis à l'arrastre. José Calvo que l'on avait présenté comme une pépite oubliée n'était pas dans un contexte qui lui convenait. Il a de bonnes manières, des détails de classe comme de beaux changements de main ou de profonds trincherazos et sans aucun doute un sens de la lidia qu'il prouva toute l'après-midi. Il en fallait plus pour réussir cette après-midi: plus d'entrega et d'envie. Il obtint un succès d'estime à son second passage. Luis Bolivar est désormais un professionnel aguerri capable d'affronter les situations compliquées comme celles-ci. Il mit bien en suerte son premier exemplaire et le début de faena, le toro aidant, eut de la vibration. Du rythme dans une muleta conduite essentiellement de la main droite. Les choses se gâtèrent quand il prit la gauche, le toro permettant peu de ce côté. On lui reprocha par la suite de peu se centrer, critique qui est souvent faite aux toreros latinos dont le concept est bien différend du notre. A l'épée son engagement fut réduit. Thomas Dufau, très attendu, était très concentré et tous ont pu voir la motivation et le courage du jeune homme. Il donna de la distance à son premier lui octroyant une importance que cet adversaire n'avait pas. Les séries étaient forcément courte en raison du manque de race du Coquilla. Il fut nettement au dessus de cette pâlichonne opposition et sa détermination emporta l'adhésion. 2/3 de lame en place et une oreille fêtée. Thomas donna toute sa mesure face au coriace et solide sixième qu'il entreprit avec fermeté et sang froid malgré ses mauvaises manières. Il l'attendit impassible de loin et sut en extraire tout son suc. Comme il refusa la musique la faena se déroula dans le silence et atteint une vraie intensité. Sans doute les molinetes de fin ne s'imposaient pas - mais peut-on reprocher cet excès de générosité ? - et il se fit sèchement prendre par le Coquilla qu'il avait brindé à son ganadero. Il eut trois côtes fêlées dans l'incident mais revint pour porter une splendide estocade qui à elle seule valait bien la seconde oreille. Thomas a montré sa dimension hier à Saint-Sever. Il faudra compter avec lui. Reseña Pierre Vidal. Photo et reportage vidéo Romain Tastet.

A voir aussi sur  Toros


Les Prieto touchent le fond de la Cal

17-06-2013

On ne peut pas leur enlever qu'ils sont beaux, par contre après, dans la muleta des piétons, il n'y a pas grand chose à en tirer. Après Alès le mois…



Thomas Joubert gagne la Cape d Or

15-05-2010

Novillada de la Cape d' Or avec six élevages français d'une très bonne qualité en général. Les novillos de Los Galos et de Virgen Maria, honorés de la vuelta al…



Tienta con Fernando y Juan Pablo

07-06-2011

Hace unos días en la dehesa de Paco Sorando en la Sierra Morena de España, se juntaron los matadores mexicanos Fernando Ochoa y Juan Pablo Sánchez para hacer labores de…



Silveti a hombros en Querétaro

09-12-2012

Plaza Santa María de Querétaro. Samedi 8 décembre. Sortie en triomphe de Diego Silveti avec deux oreilles pour son entrega et ses efforts tout au long de l'après-midi. José Maria…



Aguascalientes. Nouveau succès du Payo

02-11-2014

Déjà triomphateur dimanche dernier à México, le mexicain El Payo est de nouveau sorti sur les épaules hier à Aguascalientes lors de l'alternative d'"Armillita IV". Il coupe une oreille sur…



Samadet. Le 4eme Gibaja et Thomas Dufau

21-03-2011

Samadet. Retour sur la prestation de Thomas Dufau face au quatrième novillo de Lopez Gibaja primé par la vuelta al ruedo. Dommage pour l'épée du montois qui pinche à quatre…



Inauguration des arènes de Morelos

18-02-2013

Inauguration des arènes mexicaines de Morelos avec l'indulto d'un toro de Los Encinos par Pablo Hermoso de Mendoza. Le navarrais coupe deux oreilles aussi à son premier. Horacio Casas, ovation…



Première Goyesque à Estepona

06-04-2011

6 Juillet 2002. Les arènes andalouses d' Estepona accueille la première corrida Goyesque dans ces arènes. Au paseo, avec des toros de Guadiamar, trois matadors banderillos, Juan José Padilla, Antonio…



Marco Serrano coupe la seule oreille.

24-06-2009

Mauguio. 21 ème Romeria del Encuentro 2009. Sur cette corrida de Gallon, le nîmois Marco Serrano coupe la seule oreille de l'après midi.…



David Mora Daniel Luque et Saldivar

09-08-2011

Torremolinos. Dimanche 7 août. Toros de La Palmosilla maniables. David Mora, oreille et ovation. Daniel Luque, oreille et deux oreilles. Arturo Saldivar, une et une oreille. Luque et Saldivar sortent…



Aparicio, Cid et Luque a hombros

20-08-2009

Marbella. Toros de Hermanos Tornay. Julio Aparicio, oreille et oreille, El Cid, oreille et deux oreilles et Daniel Luque, deux oreilles et deux oreilles et la queue.…



Vargas Llosa Prix Nobel de Littérature

09-10-2010

Interview exclusive de Mario Vargas Llosa, le nouveau Prix Nobel de Littérature rencontré par Luis Finlayson en barrera des arènes de Marbella en 2004. Il nous explique sa vision de…