Parentis. Décevante ouverture

By  / 11-08-2019

Déception avec cette première novillada de Parentis qui célèbre cette année le centenaire de ses arènes. Une course avec quatre novillos d'Aguadulce et deux de José María Aristrain sortis en 1ère et 5ème position, manquant de forces et de race.


Face à eux, les trois novilleros invités ont eux aussi amené grande déception dans les tendidos, par leurs limites techniques. 


Aquilino Girón, silence et silence.


Emilio Silvera, silence et silence.


Hector Gutierrez, silence et sifflets.


 


reportage Yves Pétriat.

A voir aussi sur  Parentis 19

Parentis. Bonne novillada du centenaire des arènes

12-08-2019

Après la déception de la veille, la novillada concours avec des élevages qui avaient marqué l'histoire de Parentis a tenu toutes ses promesses avec une mention spéciale pour les novillos…