Céret. Décevante ouverture avec les toros de Juan Luis Fraile

By  / 14-07-2019

Céret de Toros 2019. Première corrida de la Feria qui ne restera pas dans les annales de la cité catalane. En cause, un lot de Juan Luis Fraile, inégal de présentation et de comportement et offrant peu d'options de jeu lors du troisième tiers. Le second changé par un sobrero de Peñajara.


Peu de motifs de satisfaction sur cette tarde mise à part les piques de Tito Sandoval face au troisième, venu quatre fois au cheval pour le meilleur moment de l'après-midi. Face à lui, faena volontaire de Joselillo mal conclue à l'épée, recevant la seule ovation du jour pour les toreros. Toro applaudi à l'arrastre.


Egalement les trois rencontres du quatrième face à la cavalarie de Gabin Rehabi et les belles poses de banderilles du portugais Joao Ferreira qui s'est une nouvelle fois illustré après avoir marqué les esprits dans la semaine à Pampelune.


Javier Castaño, silence et silence.


Iván Vicente, silence avec quelques sifflets et silence.


Joselillo, saluts et silence.


 


Mañana sera otro día.


 


Reportage Agnès Peronnet.


 

A voir aussi sur  Céret 2019

Céret. Puerta Grande de Maxime Solera

15-07-2019

Retour en images sur la grande matinée offerte par Maxime Solera ce dimanche matin lors de la novillada de Monteviejo.

Durement secoué sur la porta gayola à la réception de son…



Combats cérétans

15-07-2019

Clôture de la Céret de Toros 2019 avec la corrida de Saltillo. Un lot très bien présenté, frolant avec les six ans et qui se sont avérés d'une extrème difficulté…