Alès. Oreille pour Gomez del Pilar et vuelta pour Javier Cortés

By  / 03-06-2019

Vibrant hommage au torero Manolo Vanegas, qui il y a deux ans faisait ses adieux à Alès comme novillero s’enfermant seul face à 4 novillos. Après son alternative passée à Vic, une mauvaise chute à l’entraînement a brisé la carrière du jeune torero vénézuélien. A force d’acharnement et de patience, Manolo a pu se mettre debout, puis remarcher. Sa volonté inépuisable est honorée en ouverture de la course. Fuerza Manolo. Alès te soutient.


Les toros de Couto de Fornilhos, lourds et armés ont montré plus de défauts que de qualités. Diversement decastés, ils donnèrent beaucoup moins d’émotions que la veille.


Impossibles les deux de Castaño sauf pour son banderillero Joao Ferrera, invité à saluer par deux fois.  


Javier Cortés fait l’effort avec le plus exploitable, le second. Pourtant la grosse pétition d’oreille n’a pas convaincu le président.


Gomez del Pilar s’engage dans le sixième combat, avec deux grandes séries à gauche et une épée rapide. Il coupe l’oreille du jour.


 


Javier Castaño, ovation et  silence.


Javier Cortés, vuelta al ruedo et ovation.


Gomez del Pilar, silence après avis et une oreille.


 


Reportage Agnès Peronnet.

A voir aussi sur  Alès 2019

Alès. Des Toros comme à Madrid. Alberto Lamelas coupe la seule oreille

02-06-2019

Bonne entrée dans les arènes du Tempéras pour la première corrida de la Feria d'Alès 2019.

Les six toros des deux élevages en piste, armés pour Las Ventas, avaient de quoi…