Arte en la Santamaria

By  / 25-02-2019

C'est Valeriano Lanchas, fameux baryton colombien qui ouvre la corrida goyesca. La plaza de toros La Santamaria est décorée de toiles et de toreografias de notre Loren. Et pour la première fois à Bogota, une corrida mêle peintures, art lyrique et tauromachie. Il ne manquera que le soleil.


Enrique Ponce enchante le public d'entrée de jeu, ce costume goyesque lui va si bien ! Fosforero le premier toro de l'élevage Ernesto Gutierrez se laisse emporté dans la muleta du Maestro décidé à enchaîner tout son répertoire. Le tout avec un rythme et une esthétique irreprochables, le torero valencien signe ses séries du bout de l'épée factice d'un P qui veut dire Ponce ! On commence même à entendre une demande d'indulto. Un pinchazo sans lâcher l'épée, puis une estocade a l'encuentro qui tombe Fosforero au bout de sa flamme. Sa dépouille sera honorée d'un tour de piste. Et Ponce reçoit deux oreilles d'entrée de jeu pour cette corrida clôture de la temporada de Bogota.


Délicat dans un quite de gaenoras, Sebastien Castella exploite entièrement les petites charges de son premier toro. On le sent encore plus déterminé que jamais dans la proximité, le toro doit passer. Et il passe. Un grand coup d'épée. Une oreille.


Ramsès touche un toro qui se laisse faire et qui répète. Le torero bogotano réalise de bonnes séries de naturelles et tue d'une belle estocade en place. Une oreille. Il coupe aussi l'oreille du sixième et sort en triomphe derrière Ponce par la grande porte de la Santamaria. De quoi garder de bons souvenirs de la dernière course de la saison colombienne.


Bogota, dernière corrida de la temporada colombienne.
Toros de Ernesto Gutierrez, de présentation correcte et de jeux variés. Le N°110 , Fosforero, vuelta posthume.


Enrique Ponce, deux oreilles et oreille
Sebastien Castella Oreille et silence
Ramsès, Oreille à chaque toro.

A voir aussi sur  Bogotá 19

Bogotá. Oreille pour Fernando Robleño et Juan de Castilla

18-02-2019

Bogotá. Seconde corrida de la temporada dans la capitale colombienne avec un lot sérieux de présentation de Mondoñedo, au jeu varié.

Octavio Chacón se présentait à la Santamaría et confirme son alternative…



Toreografía à la Santamaría

23-02-2019

A quelques heures de la Corrida Goyesque qui ce dimanche clôturera la temporada, Loren a invité les toreros colombiens à exprimer leur "toreografía" la calligraphie du toreo, sur des toiles…



Triple Puerta Grande pour la première de Bogotá

11-02-2019

Les arènes pleines, un large cordon de sécurité pour maintenir les anti hors du périmètre de la Santamaría et l'aficion de la capitale colombienne se reveille enfin aux sons des…