Attrayante Feria de la Pêche et de l'Abricot pour les 80 ans des arènes de Saint Gilles

Ajouté le: 05-05-2018 06:40

L'empresa Toro Pasión fêtera en 2018 sa cinquième année à la tête des arènes de Saint-Gilles. Des arènes qui elles aussi célèbreront en 2018 leur quatre-vingtième anniversaire avec une programmation qui devrait remplir les arènes Emile Bilhau sur le week end du 18 et 19 août prochain.

Tout d'abord une novillada concours avec des ganaderias françaises du Sud Est le samedi 18 août après midi avec un novillo des héritiers de François André, un des Frères Gallon, un de Bruno Blohorn, un des Frères Jalabert, un du Domaine de Malaga et un de La paluna qui pour l'occasion se présentera en novillada piquée.

Face à eux, deux novilleros français et un mexicain. En chef de lidia, Adrien Salenc reviendra à Saint Gilles après son triomphe de 2016. Il sera accompagné du mexicain Diego San Roman qui se présentera en France en novillada piquée. Le troisème du cartel, le nîmois El Rafi pour sa première année en novillada piquée.

 

Double rendez-vous le dimanche 19 août avec tout d'abord en matinée, la finale du Bolsín Nîmes Métropole. C'est la 3ème année consécutive que Saint Gilles accueille la grande finale du Bolsín taurin. En 2018, sortiront en piste trois becerros de Marc et Luc Jalabert et trois de Philippe Cuillé.

Les six aspirants toreros finalistes sont : Borja David Ximelis Rodriguez (Ecole taurine "Yiyo" de Madrid), Alejandro Rivero Fenoll (Badajoz), Tristan Espigue (Ecole Taurine Rhône Afición de Fourques), Adrián Villalba (Albacete), José Nicolas Ruiz Abellán (Navas del Rey) et Aarón Rodriguez Martín (Madrid).

L'entrée est gratuite pour la finale du bolsín.

 

L'après-midi, place à la corrida de la Feria avec six toros de la ganadería Luis Algarra Polera, origine Juan Pedro Domecq, avec face à eux, Emilio de Justo, le torero révélation de la temporada 2017 en France, l'arlésien Thomas Joubert, triomphateur des Ferias 2016 et 2017 à Saint Gilles et en troisième, Andy Younes, lui aussi arlésien et qui pour le moment a triomphé le jour de son alternative à Nîmes en coupant trois oreilles et récemment indulté un toro lors de la dernière Feria d'Arles.

Un cartel attrayant où nul doute que chacun voudra triompher.

 

L'affiche de la Feria de la Pêche et de l'Abricot 2018 est l'oeuvre d'Anne Dumas Tognetti.

 

 


c8szo6dcl544c8s4sw.jpg

vl4mh7spxz44ow04g0.jpg

4qc2eeo0p4e8o8swgk.jpg


Partager
Twitter