Alléchante et variée Feria d'Istres. Cartels

Ajouté le: 27-01-2018 07:45

Une fois de plus, Istres sera le centre d'intérêt du monde taurin pour sa Feria du mois de juin. 

Bernard Marsella a concocté un programme haut de gamme qui devrait ravir l'ensemble des aficionados avec un parfait équilibre entre corridas toristas et corridas toreristas. 

L'étiquette collée "d'Olivenza à la française" des dernières éditions laisse donc place à une Feria variée avec en point d'orgue le "geste" d'une figura à se confronter à des toros de respect. Cette figura, idole du Palio c'est Enrique Ponce qui ouvrira la Feria en affrontant les toros d'Adolfo Martín. En réussite en juillet dernier face à cet élévage dans les arènes espagnoles de Teruel, le valencian tentera de rééditer son triomphe face à cette ganaderia.

Il sera accompagné pour cette course par les deux excellents toreros Curro Diaz et Paco Ureña pour le premier cartelazo de la Feria, le vendredi 15 juin à 18 heures.

Le lendemain, le samedi 16 juin, les toros encastés de Valverde fouleront le sable du Palio face aux matadors de toros Morenito de Aranda, Pepe Moral et Manolo Vanegas. Un cartel des plus sérieux face à une ganaderia qui a marqué la temporada 2017 pour sa grande course d'Orthez.

Sur la matinée du samedi, les novillos de Virgen María seront combattus par une terna de novilleros français, Adrien Salenc, Cristian Perez et Vincent Perez qui débutera en novvillada piquée.

 

Place au dimanche 17 juin avec deux corridas au programme, le matin à 11 heures, les toros de Jandilla qui ont triomphé l'an dernier pratiquement à chaque sortie seront opposés à Antonio Ferrera, Sébastien Castella et le jeune mexicain Luis David Adame.

L'après midi, Enrique Ponce reviendra au paseo de la corrida de clôture avec des toros de Juan Pedro Domecq en compagnie de Juan Bautista et Ginés Marín.

Cette corrida sera accompagnée musicalement par l'orchestre Chicuelo II, la chanteuse Asaé Suzuki et ses choeurs et le guitariste Lucas Romero.

 

Bernard Marsella a également dévoilé la programmation pour le dimanche des Fêtes d'Istres, le 5 août avec en matinée une becerrada de la ganadería Turquay face aux élèves des écoles taurines de la région et l'après midi, une novillada piquée des héritiers de Philippe Cuillé pour les jeunes novilleros Maxime Solera, le mexicain Alejandro Adame et le nîmois El Rafi.

 

 


1l3jpwid775wk4goso.jpg

aietti59e348soog4.jpg


Partager
Twitter