Language:  español

Los carteles de la Feria de Alès

Añadido el: 06-02-2020 06:24

Beaucoup de monde ce mercredi soir à l'Espace Cazot d'Alès pour la présentation de la Feria de l'Ascension 2020.

Une Feria qui aura lieu du jeudi 21 au dimanche 24 mai avec comme chaque année une première partie de Feria axée sur la course camarguaise et une seconde partie sur la tauromachie espagnole.

L'empresa Alès Cévennes Tempéras représentée par Didier Cabanis, Thierry Cazaubon, Arnaud Imatte et Renaud Vinuesa, avait annoncé en décembre dernier les élevages invités à fouler les arènes du Tempéras pour cette Feria 2020.

Au programme, deux corridas, une novillada mixte, une novillada sans picadors et deux courses camarguaises, une à l'Avenir et l'autre au Trophée des As.


 

La programmation de la Feria d'Alès 2020

 

Jeudi 21 mai à 16h30

Course camarguaise comptant pour le Trophée des As

 

Vendredi 22 mai à 16h30

Course camarguaise du Trophée de l'Avenir. Les 20 ans de la manade Vinuesa.

 

Samedi 23 mai à 11h

Novillada sans picadors.

1er Trophée des Révélations Porte du Tempéras.

Deux erales des Frères Jalabert et deux de Michel Barcelo pour quatre élèves du Centre Français de Tauromachie, Quentin Brousse, Nino Julian, Clément Hangous et Rafael Ponce de Leon.

Le novillero triomphateur sera reconduit le lendemain matin lors de la novillada mixte.

 

Samedi 23 mai à 17h

Corrida. Défi ganadero entre deux élevages français, Margé et Valverde.

Pour combattre cette corrida, un cartel d'espagnols composé de Sanchez Vara, Cristian Escribano et Miguel Ángel Pacheco.

 

Dimanche 24 mai à 11h

Novillada mixte. 2ème Trophée Souvenir Philippe Cuillé.

Trois novillos et un eral de la ganaderia Cuillé pour Francisco Montero, José Antonio Valencia, Solalito et le novillero triomphateur de la novillada sans picadors du samedi.

 

Dimanche 24 mai à 17h

Corrida de Competencia avec trois élevages internationaux : Marquis d'Albaserrada (Espagne) Palha (Portugal) et Bruno Blohorn (France) pour un cartel composé d'Alberto Lamelas et Maxime Solera, en mano a mano.

 


vv8nyiyyxggksgsoww.jpg


Compartir
Twitter