Séville. Les Fuente Ymbro et El Fandi font plaisir. Vidéo

Ajouté le: 12-05-2019 07:50

Après la corrida historique de la veille, la Maestranza accueillait l'avant dernière corrida de la Feria, celle habituellement réservé aux toreros médiatiques du temps des Rivera Ordoñez, Padilla ou El Cordobés. Au cartel ce samedi, Antonio Ferrera après son hiver passé au Mexique, El Fandi et Alberto López Simón face aux toros de Fuente Ymbro.

Un lot de Fuente Ymbro d'une grande qualité, très bien présenté et dont trois exemplaires, le 3ème, 5ème et 6ème, auraient pu mériter la vuelta al ruedo. 

Antonio Ferrera hérita du lot le moins propice au succés. Il salua à l'issue de son premier toro fuyard. Au métier, Ferrera arriva à lui distiller quelques séries de bon goût. Face au quatrième sans grande options, silence.

El Fandi a offert au bon cinquième sa meilleure version. Son entame de faena à genoux restera comme une des séries de l'édition sévillane. Avec un Fandi au toreo relaché, le granadino a enchaîné les séries de qualité et conclut sa faena d'une demi épée en place et d'effet rapide. Une belle oreille coupée pour un torero qui en sortant de ce côté pueblerino, a enthousiasmé le public.

Face à son premier, saluts au tiers.

Le troisième du cartel, Alberto López Simón avait un lot pour sortir en triomphe. Une première faena avec de bons passages mais un mort longue laisse le madrilène sans oreille pourtant réclamée par les tendidos. Vuelta al ruedo.

Face au sixième, là encore un grand toro qui répétait enlassablement les charges, Alberto Simón offrît une faena honnête mais en dessous des possibilités du toro, se faisant souvent accroché la muleta. Une épée engagée et saluts au tiers mais le sentiment d'avoir laissé passer une grande occasion de changer sa trajectoire.

 

Ce dimanche, dernière corrida de la Feria avec la traditionnelle Miurada avec pour les combattre, Sébastien Castella pour son gros défi de la temporada, Octavio Chacón et Pepe Moral.

 

Photo Pagés. Résumé vidéo Toros Movistar.



Partager
Twitter